Le Jeu de Football Fantastique

PDF Download
trouvailles
 

Races, Équipes & Joueurs

S'élançant vers la célébrité et la gloire derrière leurs Star Players, les équipes de Blood Bowl sont constituées, entraînées et déployées sur les terrains des jungles infestées de serpents de Lustrie aux pics enneigés des Montagnes du Bord du Monde.

Blitzmania
 

Célébrité, or et gloire – des sirènes qui attirent toutes les races hormis les plus timides dans le creuset bouillonnant des stades.

D’innombrables équipes ont représenté leurs races au fil des ans, et de nouvelles équipes se forment tous les jours. Le Blood Bowl est un sport brutal et harassant, et la plupart des carrières sont éphémères. Blessures et décès (sur et en dehors du terrain) sont monnaie courante. Les supporters sont passionnés et intransigeants, et il n’est pas rare de voir des équipes tomber en disgrâce. Les coachs astucieux n’hésitent pas à changer plusieurs fois le nom de leur équipe au cours d’une même saison pour effacer la honte de la défaite. Les autres doivent recruter une toute nouvelle équipe. Des défis aussi variés garantissent que la scène du Blood Bowl est renouvelée en permanence.

Néanmoins, certaines équipes figureront toujours en bonne place dans les annales de l’histoire du Blood Bowl, aussi bref que fût leur passage sous les feux des projecteurs. Que ce soit par une série extraordinaire de touchdowns ou d’actes de violence sur le terrain, leurs noms évoquent désormais le Grand Jeu. Vous trouverez ci-dessous une revue de ces équipes et des célèbres Star Players qui les ont conduites à la victoire.

Blood
Separator line

Profil d’Équipe: Reikland Reavers

Couleurs d'Équipe: Bleu et Blanc

Propriétaire: JJ Griswell Jr

Coach en Chef: Helmut Zwimmer

Stade: L'Oldbowl (71 411 places – surface en astrogranite)

Joueurs: Humains

Palmarès: Vainqueurs du Blood Bowl en 2471 (XI), 2479 (XIX), 2485 (XXV), 2487 (XXVII), 2491 (XXXI). Vainqueurs de la Chaos Cup en 2396, 2399-2405, 2412, 2422-2427, 2448, 2461, 2463 et 2470

Tableau d’Honneur: Walter damm Kempft, Erdrich Holstein, Coach Johann Weisshaupt, Jules Winder

Cote du Magazine L’Épique: 321

Les équipes d’Humains proposent généralement un large éventail de compétences. Cela leur confère une grande polyvalence et leur permet de s’essayer à toutes sortes de tactiques, les rendant assez imprévisibles.

Les Reavers furent fondés il y a plus d’un siècle, en 2389, alors qu’il y avait une concession vacante au sein de la Conférence des Vieilles Terres. Appelée pendant les premières années les Altdorf Acolytes, l’équipe se tailla rapidement une réputation, car le propriétaire d’alors, DD Griswell Senior, engagea les meilleurs joueurs des terres occidentales en les payant grassement. Cette méthode s’avéra très efficace, et reste à ce jour employée par les successeurs de Griswell Senior. L’actuel propriétaire est l’arrière petit-fils de DD Griswell Senior, JJ Griswell Junior, et son équipe est sans aucun doute la meilleure du monde.

Hymne:
“Retourne dans ta Fosse,
Hors de notre vue,
Les Reavers sont trop forts,
Tu sais qu’ c’est peine perdue.”

Précommandez maintenant

Profil d’Équipe: Les Gouged Eye

Couleurs d'Équipe: Rouge et blanc

Propriétaire: Son Énormissime Majesté Gobsuck Skullcrush XII

Coach en Chef: Gort Severlimb

Joueurs: Orques

Palmarès: Vainqueurs de la Chaos Cup en 2441, 2445, 2450, 2451, 2452, 2453, 2454, 2460, 2469, 2473, 2477, 2482 et 2483. Vainqueurs du Blood Bowl en 2464 (IV), 2473 (XIII) et 2495 (XXXIV)

Tableau d’Honneur: Eruk Ogrehack, Bolg Stonemangle, Garg Worm-face

Cote du Magazine L’Épique: 317

Grands, forts et lourdement protégés, la tactique favorite des équipes d’Orques est de tabasser les joueurs adverses jusqu’à ce qu’ils fertilisent le terrain et qu’ils ne puissent plus contester le ballon; marquez des points est une considération secondaire.

Dans la pénombre du Dôme d’la Mort, outre le fait de jouer à domicile, les Orques ont le gros avantage de le faire devant une foule bruyante et belliqueuse, et ils n’hésitent pas à s’en servir pour intimider leurs adversaires. Il se passe la même chose sur la route, car l’équipe voyage avec une véritable Waaagh! de supporters partout où ils vont jouer. Les Gouged Eye se sont progressivement élevés du rang de lanterne rouge à celui des principaux prétendants à la première place. Sous les auspices du grand chef tribal Gobsuck Skullcrush XII et le régime d’entraînement extrêmement sadique de Severlimb, les Gouged Eye ont prospéré, et la violence des exercices transpire dans chacune des tactiques employées par l’équipe – il est rare qu’un match contre les Gouged Eye se termine sans avoir à déplorer de nombreuses éliminations. Même lorsqu’ils se mesurent à des pointures des ligues comme les Reavers, il ne faut pas sous-estimer les Gouged Eye: ils écrasent tout sur leur chemin vers la tête du championnat.

Hymne:
“On é des zorks ça c’est sûr
On aime gueuler on est des durs
On va vous bouffer, vous broyer
Et après on va tous vous krever!
Donnez-moi un G… donnez-moi un
O, donnez-moi un U… (etc.)”

Précommandez maintenant

Profil d’Équipe: Skavenblight Scramblers

Couleurs d’Équipe: Jaune

Propriétaire: La cité de Skavenblight

Coach en Chef: Vytik aux Maintes Têtes

Joueurs: Skavens

Palmarès: Vainqueurs des Blood Bowl 2477 (XVII), 2478 (XVIII) et 2493 (XXXII), vainqueurs de la Coupe du Chaos 2493, Équipe Orcidas de l’Année 2478 et 2493

Panthéon des Joueurs: Tarsh la Main-ferme, Breeet Braingulper, Rasta Tailspike

Cote du Magazine L’Épique: 146 – s’effondre après le désastre des galeries sous le terrain!

Les équipes de Skavens sont très rapides et très sournoises. Si vous en attrapez un, ce qui est déjà un exploit surhumain, vous aurez du mal à le plaquer tant il se débat. Connus pour être les tricheurs les plus inventifs du circuit, ils n’hésitent pas aligner de véritables assassins sur le terrain.

Sortant des plus ignobles égouts du continent, les Skavenblight Scramblers sont la meilleure équipe de Skavens du monde, mettant systématiquement la pilule à leurs plus proches rivaux, les Warphunters. Trois fois vainqueurs du Blood Bowl, leur équipe se caractérise par un perfide mélange de vitesse naturelle des Skavens et de force brute des Rat Ogres. Il y a donc fort à parier que les Scramblers ne tarderont pas à retrouver leur place au sommet. Les équipes de Skavens ne sont jamais à court de supporters – on dirait même parfois qu’ils se faufilent hors des murs – et les Scramblers ont des fans si nombreux et si voraces qu’il faut souvent ajouter des tribunes préfabriquées juste pour les accueillir, et ils laissent rarement un stade en bon état derrière eux.

Hymne:
“Y avait une équipe de Skavenblight,
Qui n’était pas du genre à s’battre,
Qui esquivait les autres joueurs,
Avant d’leur poignarder l’cœur!”

Précommandez maintenant

Blood
 
Blood
Separator line

Profil de Star Player: Mighty Zug

Âge: Inconnu

Taille: 2,15 m

Poids: 162 kg

Poste: Variable

Carrière: 5 touchdowns en course, 266 tués/blessés graves

Titres: 33 titres de Meilleur Joueur. Joueur de l’Année des Spamburgers McMurty en 2482, 2484 et 2485. Trophée du Pire Tacle de l’Année décerné par le Comité d’Anti-violence en 2484 et 2487. Médaille de Blood Bowl en 2479, 2485 et 2487. Médaille des Joueurs de Blood Bowl en 2483

Classement du Magazine L’Épique: 374

Conformément à leur charte, on attend chaque année de la part des Reikland Reavers qu’ils prennent un jeune orphelin comme apprenti. Cette coutume s’est souvent avérée fructueuse: ces jeunes enfants ont grandi à la dure, car ils ont été forcés d’apprendre à se défendre dès le jour de leur naissance. Toutefois, lorsqu’on leur présenta en 2468 un gros dadais maladroit appelé simplement Zug, les Reavers crurent à une mauvaise farce. Il était gras, grand et mou, avec le front bas et une cervelle en conséquence. Évidemment, il était aussi très malheureux, et rendit infernale la vie des autres apprentis à cause de son refus d’obéir.

Zug fit sa tête de mule pendant des mois, jusqu’à ce que le coach Helmut Zwimmer en ait assez et décide de s’occuper de lui personnellement. Zwimmer n’est pas connu pour ses techniques de pédagogie, pourtant il parvint à comprendre la détresse de son élève et à le motiver. Peu à peu, un Zug décomplexé et épanoui commença à s’entraîner avec le reste de l’équipe. Tout le monde se rendit compte que Zwimmer avait accompli là un vrai miracle, car ce nouveau Zug fut une révélation. Sa grande carcasse était animée par une agilité inattendue: Zug était devenu une grosse brute qui savait comment donner des baffes! Zug joua son premier match à l’automne 2476, et affirma sa présence sur le terrain en blessant grièvement huit joueurs de Middenheim dès la première mi-temps. Au fil des ans, il est devenu le chouchou des fans, car ses prestations sont très plaisantes à regarder. Certes, il ne se lance pas dans des actions extravagantes, comme sprinter ou bondir, mais il est passé maître dans l’art de mettre au tapis un adversaire d’un seul revers des gros battoirs qui lui servent de mains. Cette technique lui a d’ailleurs permis d’amasser au fil des ans la plus grosse collection de crocs d’orques au monde.

Profil de Star Player: Varag Ghoul-chewer

Âge: 30

Taille: 1,76 m

Poids: 98 kg

Poste: Blitzer, capitaine

Carrière: 1 042 blitz et 402 passes réussies, 51 touchdowns, 299 victimes

Titres: Orque de l’Année du Magazine Orcworld, Joueur de l’Année 2485 de l’AFC, Médaille de Vainqueur de la Chaos Cup en 2477, 2482 et 2483, Médaille du Blood Bowl de l’année 2478

Classement du Magazine L’Épique: 417

Les stars de Blood Bowl sont aussi nombreuses que variées. Certains fans idolâtrent les joueurs parce qu’ils sont beaux, forts ou charismatiques. D’autres apprécient la finesse de jeu et la tactique, mais tout le monde adore le style du vénérable capitaine des Gouged Eye, Varag Ghoul-Chewer. Son esprit brillant (pour un orque!) et ses accès de violence ont fait de lui une des vedettes préférées du public.

Varag était à l’origine contremaître dans les mines Wolfleg, dans la partie orientale de la Drakwald, mais il fut capturé par des esclavagistes de la tribu des Gouged Eye en 2471. L’année suivante, il fut repéré par le coach de leur équipe de Blood Bowl, le célèbre Gort Severlimb, alors qu’il envoyait à la morgue un autre de ses geôliers. Comprenant l’avantage qu’il aurait à employer un capitaine capable de prendre des décisions, même rudimentaires, Severlimb prit le risque de placer Varag, alors inexpérimenté, à la tête de son équipe en 2474 (de toute façon, l’essentiel des membres de l’équipe avait été massacré par “Axeface” Mangelsson des Vynheim Valkyries l’année précédente).

Ghoul-Chewer se révéla naturellement doué, et en dépit de quelques incidents à cause de punitions trop drastiques qu’il infligea pour insubordination, il est resté à la tête de l’équipe et l’a menée jusqu’au sommet. Il a connu son heure de gloire il y a quelques années, lorsqu’il a emmené son équipe de bleus jusqu’à la victoire d’une seconde Chaos Cup. Depuis, il n’a cessé d’entraîner ses gars, avec pour objectif de remporter le championnat du Blood Bowl!

Profil de Star Player: Griff Oberwald

Âge: 35

Taille: 1,88 m

Poids: 84 kg

Poste: Blitzer, capitaine

Carrière: 65 touchdowns après réception, 96 touchdowns en course, 69 tués/blessés graves, 4 interceptions

Titres: 9 titres de Meilleur Joueur, médaille Bloodweiser du Meilleur Espoir 2484. Joueur de l’Année 2487 de l’AFC. Médaille de Blood Bowl en 2485, 2487 et 2491.

Classement du Magazine L’Épique: 463

Ce n’est pas souvent que le coach des Reikland Reavers, Harry Zwimmer, complimente un être humain, pourtant on raconte que la première fois qu’il vit le jeune Griff Oberwald jouer, il déclara laconiquement: “Ze garzon est brezke au-dessus de la moyenne!” Une telle louange ne fut que la première d’une longue série vouée au jeune homme originaire de Streissen, qui depuis, fait souvent les gros titres: “Le Divin Griff!” (Magazine L’Épique!), “Bon sang, quel joueur!” (Le Middenheim Mirror) et “Le plus grand don fait à notre profession depuis que Morg ‘N’ Thorg arracha sa première tête de gobelin lors de la Chaos Cup.” (La Gazette du Fossoyeur).

Oberwald attira l’attention des fans des Reavers lors de son premier match à la fin de l’année 2483, au cours duquel ses tacles féroces lui valurent une collection de trois oreilles et un nez, ainsi qu’une suspension pour les deux matchs suivants. Sans se laisser abattre par ce contretemps mineur, Griff se tailla une place d’honneur au sein des Reavers, tout en étant en compétition permanente avec son cousin germain et capitaine d’équipe Orlak Sturmdrang. Une excellente seconde saison avec les Reavers lui valut la médaille du Meilleur Espoir, et se termina en apothéose lorsqu’il marqua le touchdown décisif contre les Darkside Cowboys au cours de cette déroute monumentale que fut le Blood Bowl XXV.

Oberwald est le parangon de la star de Blood Bowl. Il est grand, racé et musclé, doté d’une agilité et d’une coordination qui font passer les autres joueurs pour des brutes pataudes. Instantanément reconnaissable à son maillot immaculé (en dehors du sang de ses adversaires) même sur un terrain détrempé par la pluie, il n’est pas étonnant que les filles se mettent à crier hystériquement dès qu’il a le ballon en main. Oberwald devint capitaine au début de la saison 2487 et imprima immédiatement son style à son équipe, la poussant à se dépasser pour obtenir des résultats toujours plus impressionnants. Les Reikland Reavers finirent une nouvelle fois l’année en tant que champions de Blood Bowl, Oberwald étant élu pour sa part Joueur de l’Année de l’AFC. Depuis, il n’a cessé de s’améliorer, jusqu’à devenir un des joueurs les plus respectés (et les plus craints) au monde.

Profil de Star Player: Morg ‘N’ Thorg “L’Onagre”

Âge: Inconnu

Taille: 2,58 m

Poids: 278 kg

Poste: Blocker, capitaine

Carrière: 42 touchdowns en passe. 43 touchdowns en course. 512 tués/blessés graves

Titres: 46 titres de Meilleur Joueur. Membre d’honneur du Service de Dons d’Organes en 2479 et 2491. Trophée du Pire Tacle de l’Année décerné par le Comité d’Anti-violence en 2479, 2480, 2485, 2486, 2491. Joueur de l’année de la NFC en 2485. Médaille de Vainqueur de la Chaos Cup en 2471 et 2487

Classement du Magazine L’Épique: 685

En dépit de leurs rites étranges nimbés de sorcellerie, les Chaos All-Stars sont très populaires. C’est dû en grande partie à leur énorme bloqueur ogre Morg ‘N’ Thorg. Morg, ou “l’Onagre” ainsi qu’il a été nommé par des commentateurs taquins, est un monstre de destruction. Sa grosse tête au crâne rasé et aux crocs proéminents lui donne un air terrifiant, mais en dehors du terrain, il est doux comme un agneau et les enfants l’adorent. Grâce à ses diverses campagnes publicitaires, il a permis de diminuer de 25% les accidents de la route, et il est sans conteste le plus gros vendeur de papier toilette de l’histoire!

En revanche, sur le terrain, l’accident à redouter, c’est Morg, et ses victimes pourraient remplir la rubrique des chiens écrasés d’un quotidien. Ses tactiques sont aussi simples qu’efficaces, et consistent à piétiner les joueurs adverses pour aller marquer, à taper sur tous ceux qui passent à sa portée, ou encore à mettre le ballon dans les mains d’un de ses équipiers gobelins avant de le lancer dans la zone d’en-but!

Les biographes ne sont pas certains des origines de Morg. On raconte qu’il se présenta un jour à une session d’entraînement et qu’il signa le contrat qu’on lui mit sous le nez. Quoi qu’il en soit, il s’est naturellement adapté au style de jeu des Chaos All-Stars en se montrant à la fois rusé et cruel, tout en jouissant d’un physique brutal et repoussant. Morg a toujours fait preuve de réserve à propos de sa vie privée auprès des reporters sportifs, ne montrant que sa timidité aux plus insistants d’entre eux. Il est à noter que Morg est le seul joueur de l’histoire à avoir rejoint le Mémorial du Blood Bowl avant même de prendre sa retraite.

Blood
 
Close